internonce

internonce

internonce [ ɛ̃tɛrnɔ̃s ] n. m.
XVIe; lat. ecclés. internuncius nonce
Prélat qui fait fonction de nonce dans un pays où il n'y en a pas.

internonce nom masculin (latin internuntius, intermédiaire) Représentant du pape, qui a rang d'ambassadeur, sans avoir la qualité de doyen du corps diplomatique.

⇒INTERNONCE, subst. masc.
A. — Représentant pontifical auprès d'un gouvernement étranger, qui assure par intérim des fonctions de nonce. Les jésuites trouvèrent moyen, durant l'impression, de se procurer des feuilles, et ils pressèrent l'internonce à Bruxelles de s'opposer à la publication (SAINTE-BEUVE, Port-Royal, t. 2, 1842, p. 95).
B. — Vieilli. Ministre chargé des affaires autrichiennes à Constantinople, durant l'absence de l'ambassadeur d'Autriche. L'ambassade d'Autriche vient de m'envoyer un acte qui constate le décès de Firmiani. La pièce, dressée par les soins de l'internonce d'Autriche à Constantinople, est bien en règle (BALZAC, Mme Firmiani, 1832, p. 379).
Prononc. et Orth. : []. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. a) Fin XVIe s. « personne qui sert d'intermédiaire » (E. PASQUIER, Lettres Histor., 1556-94, éd. D. Thickett, livre XIII, lettre VI, p. 364), au XVIe s. seulement chez cet auteur (cf. HUG.); b) 1908 fig. « entremetteuse » internonce des voluptés (FRANCE, Contes Tournebroche, Picarde, p. 64); 2. 1648 « ministre chargé des affaires de Rome dans un pays où il n'y a pas encore de nonce » (Bull. Bibl. Belge, série 2, I, 214 ds FEW t. 7, p. 242b); 3. 1832 internonce autrichien (BALZAC, loc. cit.). Empr. au lat. eccl. internuntius (lui-même composé de inter « entre » et de nuntius « messager; nouvelle, message »), « messager, intermédiaire » ici fig. IXe s. ds BLAISE Latin. Med. Aev.; « internonce ou nonce du pape » ibid., par l'intermédiaire de l'ital. internunzio « intermédiaire, médiateur » XVe s., « envoyé du pape » XVIIe s. ds BATT., v. aussi DEI. Bbg. HOPE 1971, p. 295.

internonce [ɛ̃tɛʀnɔ̃s] n. m.
ÉTYM. Fin XVIe, « intermédiaire »; du lat. ecclés. internuntius « nonce par intérim », de nuntius « messager, message »; « nonce » en latin chrétien.
———
I Religion catholique.
1 (1648). Prélat qui fait fonction de nonce dans un pays où il n'y en a pas, ou en attendant la désignation d'un nonce.
2 (1902). Auditeur de nonciature ou secrétaire de légation auprès du Saint-Siège.
———
II (1832, Balzac). Hist. Chargé d'affaires de l'Empire autrichien à Constantinople, pendant l'absence de l'ambassadeur.
DÉR. Internonciature.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • internonce — Internonce. s. m. Ministre chargé de l agence des affaires de Rome, en l absence ou au défaut d un Nonce. Il a esté Internonce à Bruxelles …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Internonce — Nonce apostolique Le nonce apostolique (de l italien nunzio, lui même du latin nuntius « envoyé ») est un agent diplomatique du Saint Siège, accrédité comme ambassadeur de ce dernier auprès des États. Contrairement à l usage habituel… …   Wikipédia en Français

  • INTERNONCE — s. m. Ministre chargé des affaires de Rome au défaut d un nonce. Il avait été internonce à Bruxelles.   Internonce autrichien, se dit Du ministre chargé des affaires de l Autriche auprès du Grand Seigneur, en l absence de l ambassadeur autrichien …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • internonce — (in tèr non s ) s. m. 1°   Nonce par intérim, nom qu on donne aux ministres de Rome qui sont chargés des affaires du pape auprès d un gouvernement pendant qu il n y a point de nonce. Dans quelques cours telles que l ancienne cour de Bruxelles, il …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • INTERNONCE — n. m. Ministre chargé des affaires de Rome dans un pays où il n’y a pas de nonce. Il avait été internonce à Bruxelles …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Liste des nonces apostoliques en Belgique — 50°49′37″N 4°25′10.5″E / 50.82694, 4.419583 Les relations entre la Belgique (1830) et le Saint Siège co …   Wikipédia en Français

  • Délégué apostolique — Nonce apostolique Le nonce apostolique (de l italien nunzio, lui même du latin nuntius « envoyé ») est un agent diplomatique du Saint Siège, accrédité comme ambassadeur de ce dernier auprès des États. Contrairement à l usage habituel… …   Wikipédia en Français

  • Nonce — apostolique Le nonce apostolique (de l italien nunzio, lui même du latin nuntius « envoyé ») est un agent diplomatique du Saint Siège, accrédité comme ambassadeur de ce dernier auprès des États. Contrairement à l usage habituel pour les …   Wikipédia en Français

  • Nonce apostolique — Pour les articles homonymes, voir Nonce (homonymie). Le nonce apostolique (de l italien nunzio, lui même du latin nuntius « envoyé ») est un agent diplomatique du Saint Siège, accrédité comme ambassadeur de ce dernier auprès des États.… …   Wikipédia en Français

  • Pro-nonce — Nonce apostolique Le nonce apostolique (de l italien nunzio, lui même du latin nuntius « envoyé ») est un agent diplomatique du Saint Siège, accrédité comme ambassadeur de ce dernier auprès des États. Contrairement à l usage habituel… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”